livrell

lundi

la première femme iranienne touriste dans l’espace


La première femme touriste de l'espace: une iranienne qui rêvait des étoiles




Powered by Blogger


La femme d'affaires et ingénieur américaine Anousheh Ansari, dont l'esprit d'entreprise lui a permis de s'enrichir au point de s'offrir un billet pour l'espace, était jusqu'à l'adolescence une enfant iranienne passionnée par les secrets de l'univers.
Mme Ansari vient de fêter son quarantième anniversaire le 12 septembre au milieu de la steppe kazakhe où une fusée russe Soyouz l'attend pour le premier vol d'une femme touriste de l'espace lundi.

Anousheh Ansari, née le 12 septembre 1966 en Iran à Mashhad , est une femme d'affaires américano-iranienne. Elle est devenue célèbre en 2006 comme la première femme touriste de l'espace. Elle est devenue du même coup la première femme musulmane et la première Iranienne à aller dans l'espace. Ses parents et elle ont déménagé de Mashhad à Téhéran peu après sa naissance. Elle a émigré aux États-Unis en 1984, ne parlant alors pas anglais mais voulant poursuivre ses études scientifiques. Elle a passé son diplôme de premier cycle (Bachelor of Science) en ingénierie électrique et en informatique, à la George Mason University, puis sa maîtrise (master's degree) à la George Washington University. Après avoir débuté à la compagnie MCI, où elle a rencontré son mari Hamid Ansari, elle crée avec lui et son beau-frère Amir Ansari la société Telecom Technologies en 1993. Ils la revendent en 2000 à Sonus Networks. Anousheh Ansari a figuré en 2001 dans la liste du magazine Fortune parmi les "40 under 40" (40 personnalités de moins de 40 ans).

Anousheh Ansari a ensuite créé la société Prodea Systems, qu'elle lance juste avant de partir dans l'espace.
Avec sa famille, elle a cofinancé le Ansari X Prize destiné à encourager le développement des voyages privés dans l'espace.

Elle a pris place dans un vaisseau Soyouz le 18 septembre 2006 pour un vol de 10 jours dans la station spatiale internationale. Sous la pression des autorités russes et américaines, elle ne pourra pas garder le drapeau iranien sur sa combinaison, ni diffuser de message politique.
Le prix du billet est estimé à une vingtaine de millions de dollars pour un séjour de dix jours.
Selon l'hebdomadaire français Air & Cosmos, Ansari doit participer à trois expériences scientifiques de l'Agence spatiale européenne: une étude des mécanismes de l'anémie (Néocytolyse), une étude de l'influence des modifications musculaires sur le mal de dos et une étude des effets des radiations sur l'être humain, notamment sur les globules blancs du sang.
Cette adolescente qui ne parlait que farsi et français lorsqu'elle est arrivée aux Etats-Unis s'est lancée dans des études d'électronique et d'informatique. Elle est diplômée de l'université George Mason de Virginie et de l'université George Washington au coeur de la capitale américaine et a déposé des brevets dans le domaine des télécommunications.
En 1993 elle a proposé à son mari de quitter avec elle l'entreprise où ils travaillaient, afin de créer leur propre société de télécommunications. Celle-ci a crû jusqu'à employer 250 salariés avant d'être vendue en 2000.

Depuis, la famille Ansari continue d'investir dans les technologies mais aussi dans l'exploration de l'espace. Anousheh est restée fidèle à son rêve de s'occuper de l'univers et sa famille a apporté une contribution de 10 millions de dollars au premier X Prize de la Fondation du même nom qui encourage les initiatives privées dans le domaine de l'espace.
Le prix, rebaptisé Ansari X Prize, était revenu à Mojave Aerospace Ventures qui a lancé en 2004 un engin spatial habité réutilisable deux fois en l'espace de deux semaines, le SpaceShipOne. Son concepteur était Burt Rutan. Enfin, Mme Ansari prépare un diplôme d'astronomie.

"J'espère que non seulement mon vol mais la vie que j'ai menée jusqu'à présent pourront encourager les jeunes et surtout les femmes et les filles à travers le monde à poursuivre leurs rêves quels qu'ils soient. Cela peut sembler parfois très dur mais si l'on regarde mon passé on se dit que l'impossible peut devenir possible et qu'un rêve peut se réaliser".
Elle a travaillé en ce sens avec plusieurs organisations à but non lucratif pour encourager l'entreprenariat à caractère social et les programmes en faveur d'enfants en difficulté ou atteints de maladies graves.

Anousheh Ansari n'a pas oublié son pays d'origine et été vue portant les deux drapeaux, américain et iranien, sur sa combinaison spatiale.
"J'ai pensé qu'en portant les deux drapeaux, je pouvais démontrer que ces deux pays ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui et c'est pourquoi je les ai portés sur ma combinaison", a-t-elle expliqué à la Cité des étoiles. Site personnel d'Anousheh Ansari


  • Site personnel d'Anousheh Ansari
  • 3 commentaires:

    À 10:31 PM , Anonymous Anonyme a dit...

    با سلام
    بنده شما رو به وبلاگ خودم اضافه کردم
    متمنی است شما نیز این کار را انجام دهید
    www.uandmyfuture.blogfa.com

     
    À 11:52 PM , Anonymous mari a dit...

    سلام رضا جان عالیه وبلاگت راستش من عاشق زبان فرانسه هستم و چشم شیطون کو خیلی خوب میتونم فرانسه حرف بزنم ولی تو نوشتن کلی با اجازت غلط دارم حالا دارم سعی میکنم که دیکته هامو درست بنویسم بعدش منم یک وبلاگ به فرانسه مینویسم و اونوقت با هم مسابقه میگذاریم خوب موفق باشی

     
    À 5:12 AM , Anonymous celeste a dit...

    سلام
    مرسی برای ترجمه اون ضرب المثل.خیلی لطف کردید.
    یه سوال دیگه داشتم من فرانسه رو از متد سان فو غان تیه خوندم و هی وقفه ای افتاد الان به نظر شما متد قفله خوبه برای ادامه یا کفه کخم یا کاپوس
    لطف می کنید اگه جواب بدید به من

     

    Enregistrer un commentaire

    Abonnement Publier les commentaires [Atom]

    << Accueil