livrell

lundi

poeme 2005

Par l'émoi




Powered by Blogger



Parlez-moi d’un instant griffonné sur son ciel
De ce temps reflétant l’encrier, l’essentiel .
Juste un mot de ses yeux, de mon encre, inondés
Quand pleuvent amoureux mes doigts sur le papier.

De ses larmes de joie tapies au creux de Nous
Quand le corps nous envoie ses rêves les plus fous
Aux sourires, l’envie, sur ses lèvres, l’ivresse
Qui colorent ma vie de rondeaux de tendresse.

Par l’émoi de nos voeux sur des pages d’espoir
Naissent les désireux, tant de songes le soir
D’un futur de quatrains dans un bain de sépia
Transpiré de ses mains pour me peindre l’aura.

Il a ce petit “ Tout” qui éteint tous mes “ Rien”
Dans un flot qui se joue sur un air de besoins.
Paupières alanguies au sommet de sa voix
Retiennent en nos vies la douceur de nos choix.

Par les mois disparus dans les jours accordés
Lorsque sont apparus les desseins de s’aimer
J’ai acquis sans repos le trépas des remords,
De la froideur des maux d’un passé sans accords.

Il a pris mon chemin juste au creux de sa foi
Y soufflant lendemain en douceur de ses bras.
Parlez-moi de l’Amour qui m’unit à son ciel
Par l’émoi de nos jours embrassant l’éternel.

Catielle

1 commentaires:

À 5:10 AM , Anonymous Anonyme a dit...

Very nice site!
» » »

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil